Etes-vous une fois été intimidés pas ces gens dans le gymnase portant ces masques noirs? Vous demandez-vous s’il y a une nouvelle épidémie ou l’ébola a fini par quitter les zones tropicales pour enfin rejoindre l’Europe?

Et bien détrompez-vous

Ces masques servent juste à booster votre condition physique et à vous motiver à aller de l’avant.

Ces masques sont des masques d’entraînement de haute altitude, également appelés masques d’entraînement d’élévation ou masques d’entraînement de résistance, et font fureur aujourd’hui (effet de mode).

Donc, vous les portez à haute altitude?

Ces masques ne sont portés que pour pour imiter les gens qui s’entrainent dans les conditions de haute altitude.

Nous verrons ce que sont ces masques, comment ils fonctionnent et s’il existe une quelconque base scientifique pour justifier leur utilisation.

Nous examinerons également les propos d’un médecin et vous donnerons notre avis sur les meilleurs masques disponibles.

Quel est le problème avec la haute altitude?

L’exercice à haute altitude amène votre corps à s’adapter à la pression barométrique inférieure de l’oxygène dans l’atmosphère.

Les hautes altitudes augmentent votre capacité de transport d’oxygène, de sorte que lorsque vous redescendez à des altitudes plus basses, votre capacité dépasse un peu les besoins en oxygène de votre corps.

Les hautes altitudes stimulent la production de globules rouges et la formation de vaisseaux sanguins.

Comment fonctionnent les masques d’entrainement de haute altitude?

Les fabricants de masques de simulation d’entraînement en altitude cherchent à reproduire les conditions trouvées aux altitudes plus élevées via un mécanisme appelé hypoxémie.

L’hypoxémie est un état de faible teneur en oxygène dans le sang. Il est associé à la haute altitude, entre autres conditions.

Ces masques induisent une hypoxémie en respirant l’air qui s’est accumulé dans le masque.

Comme cet air a déjà pénétré dans vos poumons, il contient moins d’oxygène, ce qui simule hypothétiquement les conditions à haute altitude.

Des conditions hypoxiques stimulent la production d’érythropoïétine par les reins, ce qui amène le corps à fabriquer des globules rouges (ressource). L’augmentation du nombre de globules rouges augmente la capacité en oxygène, corrélée à l’amélioration de la VO2 et de l’endurance à basse altitude.

Tout cela est vrai pour les hautes altitudes réelles, mais il n’a pas été prouvé que ces masques d’entraînement augmentaient le nombre de globules rouges. MAIS, cela ne signifie pas qu’ils n’ont aucune utilité.

Un masque d’entraînement haute altitude peut-il améliorer votre condition physique?

Les athlètes utilisent ces masques de simulation d’altitude car on pense que l’entraînement en altitude et l’entraînement des muscles respiratoires améliorent les performances des athlètes.

Depuis les années 60, les athlètes utilisent l’entraînement en altitude pour améliorer leurs performances, une tendance apparue dès les Jeux olympiques de 1968. Depuis lors, certains athlètes ont travaillé pour améliorer leurs performances en vivant à des altitudes supérieures à 2 500 mètres et en s’entraînant à des altitudes plus basses, inférieures à 1 250.

Cela a permis aux athlètes de s’acclimater à l’altitude et d’améliorer leurs capacités de VO2Max et d’aérobie au niveau de la mer.

Donc, cela s’applique aussi aux masques d’entraînement de haute altitude, non?

Oui, mais il est important de comprendre comment ils fonctionnent.

Ces masques ne reproduisent pas parfaitement la haute altitude, mais ils confèrent néanmoins plusieurs des mêmes avantages que l’entraînement en haute altitude.

Que dit la science? Sont-ils légitimes ou juste une arnaque?

C’est compliqué. Nous allons faire notre science, alors méfiez-vous.

Les chercheurs de cette nouvelle étude publiée en 2006 dans le Journal of Sports Medicine confirment que les masques de haute altitude, ou masques d’entraînement d’élévation, ne reproduisent pas complètement les conditions de haute altitude.

Ce que les masques augmentent, c’est le seuil ventilatoire (VT). La puissance délivrée au seuil ventilatoire, le seuil de compensation respiratoire (RCT) et le débit de sortie au seuil de compensation respiratoire (ressource).

Donc qu’est-ce que tout cela veut dire?

Le seuil de ventilation (VT) est le point pendant l’exercice où la ventilation, ou respiration, se produit à un rythme plus rapide que le VO2.

Qu’est-ce que cela signifie:

Plus la personne est en forme, plus son seuil ventilatoire est naturellement élevé. Pensez à la personne hors de forme qui s’énerve facilement et vous comprendrez le concept.

Une personne en forme a un seuil plus élevé et l’utilisation du masque augmente également la TV.

Seuil de compensation respiratoire Le RCT, également appelé point de compensation respiratoire (RCP), est le point ou le seuil de l’exercice où «la ventilation commence à devenir excessive par rapport à la production de dioxyde de carbone».

Qu’est-ce que cela signifie:

Et «la présence d’un RCP clair implique un assez gros effort du sujet», pense-t-on, car ces masques de formation en altitude peuvent augmenter le seuil et augmenter la puissance de sortie maximale.

Notre sélection des 3 meilleurs masques d’entrainement – Comparatif 2018 et avis

Phantom Athletics – Masque d’entraînement – Adulte

Le masque de chez Phantom athletics est un outil d’entrainement efficace des muscles respiratoires et d’amélioration des conditions physiques au cours des exercices. Il est fabriqué avec  des matériaux en plastiques de haute qualité et bien testés pour leur résistance et leur flexibilité.

Conçu spécialement pour l’entrainement des muscles cardio-respiratoires, ce masque favorise les performances d’endurance et sportives en renforçant les muscles pulmonaires. En effet, au cours des exercices, le masque Phantom athletics vous prive de la respiration pour permettre à l’organisme d’évacuer une grande quantité d’air dans les cavités pulmonaires et faciliter l’entrainement des muscles respiratoires.

Il est confectionné avec quatre niveaux de réglage afin de permettre à tout le monde de s’entraîner selon son niveau. Avec cet appareil, dites adieux à l’épuisement prématuré lors des activités. Très léger, il est intégré d’une technologie qui consiste à baisser votre pouls pendant le sport ; ce qui vous rend plus fort et plus performant lors des activités. Ainsi, tout le monde peut utiliser le masque Phantom Athletics pour bénéficier de tous ses bienfaits pour le corps et pour la santé. Il offre un meilleur confort et convient bien à toute sorte d’activité sportive.

FDBRO Sports Masque, Fitness, Gym, La Résistance, L’altitude, L’entraînement Cardio Sports Masque 3.0 Training Sport Mask

FDBRO vous propose un masque d’entrainement 3.0 de qualité. C’est un masque d’entrainement des muscles respiratoire. Ainsi, il permet de renforcer les capacités physiques et la récupération au cours des activités sportives intensives.

Il convient bien à la plupart des activités musculaires. Conçu avec des matériaux d’une bonne qualité, le masque de FDBRO vous offre une bonne garantie de satisfaction sur sa résistance et sa durabilité. En effet, avec le système de  vannes intégré, vous pourrez l’ajuster suivant six (06) niveaux de résistance selon votre niveau ou possibilité. Ceci pour permettre à toute personne du niveau amateur jusqu’au professionnel de s’entraîner sans contrainte et dans un confort optimal.

De plus, le masque FDBRO assure le développement des capacités pulmonaire et l’endurance au cours des efforts. Il est disponible en trois tailles différentes pour permettre à chacun de faire un choix convenable. Très facile à utiliser, vous ne regretterez pas ce masque d’entrainement.

GEEZ Revolt Training Masque pour Hauteur Training – Augmentation de la Physique Fitness Masque respiratoire Masque Masque

GEEZ masque d’entrainement est un accessoire très essentiel pour l’amélioration de votre performance. Il est fait spécialement pour tous ceux qui souhaitent améliorer leur fonction cardio-respiratoire. Ainsi, le masque GEEZ permet de travailler les muscles respiratoires et d’améliorer la gestion du souffle dans l’organisme, en augmentant de façon naturelle les capacités respiratoires. Son utilisation étant très banale, le fabricant n’a pas taillé trop d’importance à l’utilité d’un guide d’utilisation ; ce qui embête plus d’un. En effet, pour plus de soutien et de confortabilité au cours des exercices, il vous suffira juste d’arracher la petite languette sur le scratch et le tout est réglé.

Une conception en silicone médical et nylon de forte capacité fait de ce produit un masque assez résistant et durable. Il est entièrement conçu par les sportifs professionnels qui maîtrisent bien les besoins de l’organisme. Disponible en deux tailles (M & L) et couleurs (noire et blanche camouflage), le masque de GEEZ offre jusqu’à six (06) niveaux de résistance pour un entrainement très satisfaisant.

Que rechercher avant de choisir un masque?

Niveaux de résistance

Le meilleur masque d’entraînement dans les conditions extrême vient avec des niveaux de résistance réglables. Ces niveaux correspondent à des altitudes différentes. La plupart des masques disposent de 4,6, 8 voire 16 réglages d’altitude différents.

Plus le réglage est élevé, plus la résistance du flux d’air est élevée.

Épaisseur du matériel

Cela a plus à voir avec le confort qu’autre chose. Le nouveau masque d’entrainement 3.0 a un matériau très fin, alors que le masque d’entrainement 2.0 est un peu plus épais.

De nombreux athlètes trouvent le nouveau masque d’entraînement 3.0 plus confortable et nous pensons que le 3.0 est le meilleur masque d’entraînement en haute altitude disponible.

Composition

Certains masques utilisent du néoprène, du nylon, du silicone et du caoutchouc de qualité médicale.

La forme du masque

Le masque doit être bien ajusté afin de créer une barrière empêchant l’air de s’échapper, sinon le masque ne remplira pas sa fonction.

Certains masques utilisent deux sangles, tandis que d’autres n’en ont qu’un. Certains masques ont également des ajusteurs Velcro pour un meilleur ajustement.

FAQ sur le masque d’entraînement imitant la haute altitude

Les masques d’entrainement en haute altitude simulent-ils réellement les entraînements haute altitude?

On sait que les hautes altitudes ont moins d’oxygène disponible dans l’air et, en théorie, l’utilisation de l’un de ces masques limite l’oxygène, car il limite l’entrée d’air. C’est pourquoi les annonceurs disent qu’ils imitent l’altitude.

Les masques d’entraînement en altitude agissent très probablement plus comme un appareil d’entraînement des muscles respiratoires. Ils ne reproduisent pas précisément les conditions de haute altitude.

Vous pouvez considérer ces masques d’entraînement en altitude comme des haltères pour vos poumons, car ils ont pour but de faire travailler les muscles des poumons en limitant l’air et en rendant l’inhalation plus difficile.

Il convient de noter que ces masques d’altitude ne reproduisent pas non plus le changement de pression associé aux altitudes plus élevées, ce qui affecte les performances.

Les masques Elevations sont-ils unisexes? Les masques d’entraînement d’élévation peuvent-ils être portés par des femmes?

Oui, tous les masques sont unisexes et peuvent être portés par les hommes ou les femmes. Assurez-vous simplement de consulter le tableau des tailles et n’oubliez pas que la taille dépend parfois du poids de l’athlète.

Les masques d’entrainement en altitude augmentent-ils la capacité de vos poumons?

L’entraînement en altitude n’augmente pas la capacité pulmonaire, mais augmente la capacité pulmonaire utilisée. Lorsque vous respirez, vous utilisez environ 15% de la capacité.

Mais…

Lorsque vous vous entraînez avec un masque d’entrainement en altitude, vous pouvez augmenter la capacité pulmonaire que vous utilisez, au fil du temps.

Pourquoi devrais-je utiliser des masques d’élévation lorsque je m’entraîne?

Les masques entraînent les muscles respiratoires. Lorsque vous faites de l’exercice, votre corps a besoin de plus d’oxygène.

Parce que nous avons besoin de plus d’oxygène lorsque nous faisons de l’exercice, nous devons respirer plus profondément et absorber plus d’oxygène. Pour ce faire, nous utilisons nos muscles respiratoires.

Lorsque nous entraînons nos muscles respiratoires à devenir plus forts, il devient plus facile de prendre de l’oxygène.

Bien sûr, tant que nous portons le masque, notre respiration est restreinte et l’oxygénation devient plus difficile. Vous ne pouvez pas vous attendre à voir une performance accrue lorsque vous portez le masque.

L’avantage vient une fois que le masque est désactivé.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here